Février au potager

Le mois de Février est l’occasion de continué les réalisations ( certes encore peu nombreuses ) de Janvier.

Comme vous pouvez le voir, j’ai ainsi pu séparer les salades ( APPIA , Batavia et à couper ) pour les éclaircir le 3/02 afin qu’elles puissent davantage s’épanouir . 

 

Les radis, d’une taille convenable ont également eu le droit à un repiquage, en pleine terre en ce qui les concerne. 

Cela a donc été le bon moment pour les éclaircir ( le 3/02 ) et ne laisser que 4 radis maximum comme le préconise Charles Dowding. Je précise que tout ça est à titre expérimentale et que mes choix sont fait en fonction de mes envies, de mes préférences, de ma région et des prévisions météorologiques.

Le 7 février, j’ai également semé des radis “en pleine terre”, dans le compost, en m’aidant de terreau pour support de départ. 

Quelques salades sont venu compléter les trous afin d’optimiser le nombre de semis effectué dans le plateau.

Le froid va et viens tout de même dans la région, il est donc nécessaire de protéger les cultures d’un éventuel gel.

Les carottes elles aussi, semés le 18 janvier en serre dans un plateau, commence à pointer le bout de leur nez.

Mais, presqu’un mois plus tard, celles-ci commencent à réellement sortir et, au vu de la réussite pour le moment, j’en ai resemé deux plateaux le 14 février.

Ces températures inhabituellement douces m’ont permis de semer beaucoup de choses. Bien sûr, la tenu de tout cela dépendra des températures à venir. Mais en cas de période de froid je mettrai des voiles par dessus.

Ainsi, le 13 et 14 février, j’ai semé : Du potimarron ( 6 graines ), des poireaux ( 2 plateaux ) et des haricots mange tout ( 1 plateau ), des épinards ( 1 plateau ) ainsi qu’une nouvelle tournée de salades en plus des carottes sous serre.

L’idée dans mes semis, est vraiment d’en réaliser plusieurs à plusieurs moment dans la saison afin d’échelonner les récoltes.  

Et je suis partisan du semons trop que pas assez.

En extérieur, les semis aussi ont continué puisque j’ai également mis des épinards et des haricots en semis direct, sous protection voilée. 

Deux rangs d’ail ( qui se porte à merveille ) sont venus complété le tout. 

Ayant fait un tour au magasin de jardinage, j’ai réalisé quelques achats de plants de choux de milan et de laitue que j’ai directement repiqué le 18 février.

La laitue s’est complétement faite dévorer par les limaces comme toutes celles que j’avais repiqué jusqu’ici. 

Il va me falloir vite trouver une solution. 


Ma problématique étant que j’ai mis beaucoup de foin et donc que je leurs ai offert le gîte et le couvert. 


Sympa !!

Ail
Choux de Milan
Radis ce faisant dévorés

Les attaques de limaces peuvent être très décourageantes car redoutable. Cependant, je pense qu’il est acceptable de faire appel à certains produits bio dans la mesure ou sont usage n’est pas excessif.

J’ai également placé la bâche au niveau de la zone prévue pour les courges.

Cela permet ainsi d’éviter l’enherbement et donc l’entretien.

M’étant fait complétement dévasté mes salades, j’ai décidé d’acheter de l’anti-limace. 

Dans la serre, c’est l’explosion totale. Les salades sont magnifiques et j’ai commencé à les repiquer, les épinard, les poireaux et les carottes sortent largement. D’ailleurs les premières carottes ont été repiqué avec un voile de protection. Ceci est bien entendu un test, rien ne garanti la réussite de cette méthode ( comme beaucoup de choses au jardin ).

Voilà ainsi ce qui clôture du mois de février. J’espère que cette description vous aura plu.


Je vous dit au mois prochain 🙂